Amour, hormones et système immunitaire

 

Il n’y a pas de plus grande force que l’amour. C’est la vibration la plus divine que nous puissions expérimenter. Qu’il s’agisse de l’amour de soi ou de l’amour d’autrui, le fait de donner ou de partager sans condition, de même que de recevoir avec ouverture du cœur, est en réalité la pratique personnelle la plus merveilleuse et le cadeau le plus précieux. (La traduction est de nous.)

Viktoras Kulvinskas, MS, Hippocrates Health Institute, Volume 30, Issue 4, page 30

  

Sous l’effet de l’amour, le corps produit de la dopamine, de la sérotonine et de l’oxytocine. Ces hormones présentent non seulement une action antidépressive, mais elles induisent une sensation d’euphorie. Elles modifient et fortifient le système immunitaire, ce qui favorise la santé. Lorsqu’une personne reçoit ou donne de l’amour, son organisme commence à s’auto-réguler, ce qui signifie que tous ses systèmes performent à leur maximum. (La traduction est de nous.)

 

Deepak Chopra, Idem, page 43

 

 

 

 

 

Guy Bohémier, N.D.
Publié le: 02/04/2017