L'amour inconditionnel

 

On nous a appris à penser que l’amour est uniquement une énergie expérimentée entre deux personnes. Cet amour est conditionnel. Nous ressentons de l’amour envers une autre personne  si celle-ci nous témoigne à son tour de l’amour. Mais l’amour inconditionnel est tout autre. Cet amour est l’essence même de ce que nous sommes. Lorsque nous aimons inconditionnellement  (un amour ressenti sans raison), nous expérimentons notre essence qui est  AMOUR. L’amour inconditionnel ne dépend pas d’une autre personne, d’une situation particulière ou d’un partenaire romantique. (…)

La science découvre qu’il existe une neuro-physiologie de l’amour. (…) En aimant  d’une façon inconditionnelle, on obtient une plus grande cohérence du rythme cardiaque et on crée de nouveaux chemins neulologiques dans le cerveau. (…) Tous les systèmes de l’organisme s’en trouvent améliorés. Le système immunitaire et le système hormonal notamment travaillent plus efficacement et plus harmonieusement. La santé en général est meilleure. Le veillissement est retardé et l’individu fait preuve de plus créativité, de résilience et de bonheur.

 

Judith Fertig, dans un article intitulé « How Unconditional  Love Harmonizes Our World » et publié dans la revue « Natural Awakenings » de décembre 2012. p.22

 

Notes : Comment pourrait-il en être autrement, puisque l’amour  (surtout lorsqu’il se veut inconditionnel ) s’inscrit parmi les facteurs naturels de santé (facteurs émotionnels)?

 

 

Guy Bohémier, N.D.
Publié le: 02/04/2017