Inflammation, mécanisme de réparation

 

L’inflammation est une réponse physiologique aiguë non spécifique de l’organisme à un dommage tissulaire causé par différents facteurs tels que les agents chimiques, la chaleur, les traumatismes ou l’invasion bactérienne. Même s’il existe des différences entre les agents causals, la localisation des lésions et l’état de l’organisme, la réponse inflammatoire aiguë non spécifique est fondamentalement semblable dans presque tous les cas. Ces mécanismes inflammatoires  fondamentaux produisent des changements dans le débit sanguin et dans la perméabilité vasculaire et ils dirigent les leucocytes des vaisseaux sanguins vers l’intérieur des tissus. La réponse inflammatoire aiguë permet l’entrée, dans les zones envahies ou endommagées, de protéines plasmatiques et de phagocytes qui inactivent ou détruisent les envahisseurs, qui éliminent les débris et qui entreprennent les premières phases de la réparation des tissus.

 

Anatomie et physiologie – une approche intégrée, Alexander P. Spence, PhD et Elliot B. Mason, PhD, Éditions du renouveau pédagogique Inc., Montréal, Québec, page 570.

Guy Bohémier, N.D.
Publié le: 02/04/2017