Caroténoïdes, une barrière contre le soleil 

 

Il est connu que les plantes renferment plusieurs caroténoïdes, comme le lycopène, qui les protège contre les rayons ultra-violets émis par le soleil. Les caroténoïdes présentent des effets antioxydants qui permettent aux plantes de mieux résister aux attaques des rayons ultra-violets. Ces mêmes antioxydants pourraient aussi avoir un effet protecteur sur la peau humaine. Ils protègeraient donc celle-ci contre les dangers de l’exposition de la peau au soleil.

En effet, comme le démontre une étude produite par des chercheurs allemands, la consommation d’un caroténoïde, en particulier le lycopène, serait un moyen efficace de diminuer les risques de cancers de la peau qu’entraine une exposition plus ou moins prolongée au soleil.

Les chercheurs allemands ont comparé plusieurs études, s’échelonnant entre 10 et 12 semaines, qui furent réalisées chez différents sujets. Des échantillons d’une douzaine de volontaires furent examinés afin d’évaluer la résistance de leur peau aux rayons ultra-violets, après que ces derniers eurent ingéré quotidiennement différentes substances alimentaires riches en caroténoïdes.  Tous les groupes de volontaires testèrent chacun des substances différentes : 400 ml de jus de carotte à tous les jours (ce qui équivaut à 10 mg de lycopène et 5,1 mg de beta-carotène), 500 ml d’un breuvage riche en lycopène (8,2 mg de lycopène et 0,4 mg de beta-carotène), 40 g de pate de tomate et 10 g d’huile d’olive (16 mg de lycopène), un supplément synthétique de lycopène (10,2 mg) et finalement un supplément naturel de lycopène (9,8 mg). À la fin de toutes les études, le taux de caroténoïdes présents dans la peau des participants avait augmenté de 20 à 40%. Les volontaires dont la peau était la mieux protégée des rayons ultra-violets furent ceux qui avaient consommé quotidiennement le breuvage riche en lycopène, qui était en fait préparé à base de jus de tomate.

Même si le lycopène s’est avéré le caroténoïde le plus efficace, la consommation de jus de carotte, riche en beta-carotène, offrait aussi une protection évidente contre les rayons solaires. On peut aussi supposer que d’autres caroténoïdes exercent une action protectrice semblable.

Tel que précisé plus haut, les caroténoïdes sont des pigments ayant des propriétés antioxydantes. Il existe 600 différents caroténoïdes, mais ceux qui se retrouvent le plus souvent et en plus grande quantité dans l’alimentation des Occidentaux sont le lycopène et le béta-carotène. La lutéine, la zéaxanthine ainsi que l’alpha-carotène et le bêta-cryptoxanthine sont aussi des caroténoïdes importants que l’on retrouve dans les végétaux.

En conclusion, la consommation d’aliments riches en caroténoïdes (tels que les tomates, les carottes, les pêches, les abricots, les épinards, les pastèques, les citrouilles, les goyaves, les pamplemousses, etc.) apporte une protection à long terme contre les dangers que représentent pour la peau les rayons ultra-violets émis par le soleil. 

 

 


Publié le: 12/01/2013