Muscles - Les rajeunir à tout âge

 

Lorsque l’on avance en âge, il est habituel de voir ses capacités physiques perdre quelque peu de leur efficacité.

Un tel constat chronologique peut s’effectuer généralement presque à tous les niveaux des différentes fonctions organiques. Toutefois, l’une d’entre elles semble présenter plus de résistance et de solidité que les autres : c’est la fonction musculaire. En effet, il nous arriver de rencontrer ou d’entendre parler de rares personnes d’un âge avancé, pourvues de qualités physiques exceptionnelles. De fait, le système locomoteur, lorsque sollicité adéquatement, conserve très longtemps ses qualités intrinsèques.

Ce fait a été démontré scientifiquement par le Dr William J. Evans de l’Université Tufts au Massachusetts. Ce chercheur a soumis des individus âgés de plus de 70 ans à des efforts particuliers et vigoureux et a pu constater chez ces personnes une augmentation considérable de la force et du volume musculaires. En ce qui a trait au volume musculaire, l’augmentation fut de l’ordre de 15%.

Ainsi, comme l’a si bien démontré le Dr Evans, le vieillissement musculaire ne devrait jamais être vraiment marqué. Les gens âgés devraient pouvoir démontrer les différentes qualités de la valeur physique, à savoir la souplesse, l’endurance, la force et même la puissance, durant toute leur existence. C’est la sédentarité, plutôt que l’âge, qui entraîne l’affaiblissement et la dégénérescence du système locomoteur. De plus, il est intéressant de savoir qu’il est toujours possible de retrouver sa vigueur musculaire, même après une très longue période d’inactivité physique.

Si le système locomoteur peut montrer une telle efficacité, c’est qu’il est particulièrement solide lorsqu’il est entretenu sérieusement. Il s’agit d’un système qui ne vieillit pratiquement pas. La même chose ne peut pas être dite du système digestif ou du système d’élimination par exemple. Plus ces systèmes sont utilisés, plus ils se détériorent. D’où l’importance de ne jamais les solliciter abusivement. On se doit de toujours respecter leurs limites et de ne jamais leur faire subir d’excès. Mais dans le cas des organes du système locomoteur, c’est le fait de ne pas les utiliser qui est le plus à craindre. On doit donc avantageusement en faire un usage soutenu et régulier.

Rappelons, pour terminer, qu’il y a beaucoup d’avantages à tirer d’une bonne condition physique : en plus du côté purement esthétique, qui est loin d’être négligeable, notons la solidification du système osseux, d’où une prévention des troubles d’ostéoporose et de fractures osseuses ; l’amélioration de la capacité cardio-vasculaire prévenant ainsi les troubles cardiaques, l’hypertension, l’hypercholestérolémie, l’athérosclérose, l’artériosclérose; l’accroissement de l’efficacité du système immunitaire, l’augmentation de la tolérance au froid et à la chaleur, la réduction des conséquences négatives du stress, la diminution des symptômes de la ménopause ou du syndrome prémenstruel, la correction en bonne partie du problème de la constipation, la prévention des maux de dos et bien d’autres encore.

Micheline …bacher, N.D., S.E.S.
Publiť le: 21/04/2011