Les tomates se défendent contre les insectes

 

Comment une tomate peut-elle arriver à se défendre contre l’attaque intempestive d’insectes ravageurs ? La nature, dans ses possibilités infinies de protection, toutes aussi variées qu’inusitées, a prévu un mécanisme de secours. La plante est dotée d’un système d’alarme qui se déclenche sous l’effet de l’attaque, et la plante peut alors envoyer un appel à l’aide via un messager chimique. Elle court ainsi la chance qu’un autre insecte entende son appel et vienne la libérer de ces parasites destructeurs.

Cette découverte fut réalisée par une équipe de chercheurs du ministère américain de l’Agriculture, sous la direction d’un spécialiste en phytobiologie, Éric Schmelz. Lui et son équipe ont travaillé pendant trois ans sur les molécules émises dans l’air par une plante attaquée par des chenilles.

M. Schemlz précise que la plante ne sent pas directement les bestioles qui grignotent ses feuilles, mais elle reconnaît des molécules qui sont libérées par leur système digestif. Quelle merveille !

Ce spécialiste a inféré qu’en aidant la plante à renforcer son système de défense, il serait probablement possible d’arriver à se passer des pesticides.

 

Réf. : L’Actualité, 1er septembre 2008

Micheline Ébacher, N.D.
Publié le: 21/11/2008